Réussir une pate à crèpe sans grumeaux

Réussir ses crêpes, c’est facile et simple à la fois. Il n’est pas nécessaire d’être un chef étoilé pour faire des crêpes savoureuses et fondantes en bouche. Tout est dans la recette, sans oublier les bons ingrédients. Mais afin de parfaire le tout, il faut une bonne dose d’imagination et de créativité. Donc à vos poêles et livre de recette crêpe sans grumeaux pour raviver les papilles de vos proches. 

Une bonne recette de pâte à crêpes

L’idéal est de faire une pâte pour une vingtaine de crêpes. Qu’ils soient sucrés ou salé, il suffit d’utiliser environ 250 g de farine et y ajouter 1⁄2 cuillères de sel. Pour avoir un légèrement sucré, utiliser 2 cuillères à café de sucre. Il faut trois œufs pour  faire une fontaine et ajouter un demi-litre de lait et deux cuillères à café de beurre qu’on a fait fondre. Une fois le tout incorporé, laisser reposer pour avoir une bonne pâte à crêpe sans fouet. L’utilisation de fouet peut être une source de grumeaux pour la pâte à crêpe. Plus d’information sur www.crêpière.com.Au début, il faut faire le mélange doucement et accéléré légèrement au fur et à mesure que le mélange devient homogène. Pour la poêle, il est aussi important qu’il soit bien graissé à chaque cuisson, l’idéal est d’utiliser du beurre fondu ou de l’huile de cuisson et utiliser un pinceau pour badigeonner la poêle à chaque fois. 

Les ingrédients d’une crêpe réussie

Tout est dans le choix de la farine, les meilleures pâtes sont faites à base de farine type 55 ou 45. Le fait d’utiliser un tamis permet aussi d’éviter les grumeaux dans les crêpes. Sans oublier que le sarrasin et la farine de blé aussi sont utilisables. Il est aussi possible d’utiliser de la farine de châtaigne pour un résultat pâte a crêpe sans grumeaux et plus moelleuse. Bien sûr, la douceur des crêpes peut être obtenue via un mélange de plusieurs farines comme celui du riz et de blé. Et l’utilisation de fécule bio, comme la fécule de pomme de terre, apporte une légèreté. Pour environ 100 g, il faut utiliser entre 30 g à 40 g de fécule. Pour une pâte à crêpe avec de la fécule, il serait préférable d’en faire des crêpes sucrées. 

Une bonne méthodologie

Pour que la crêpe ne colle pas à la poêle, il faut utiliser des œufs. Plus il y en aura, plus la crêpe se décollera facilement. Pour enlever les grumeaux crêpe, il est aussi possible de rajouter avant la cuisson une bonne dose de blanc d’œuf monté en neige. Pour ceux qui sont allergiques aux œufs, il est aussi possible d’utiliser plus de farine et en réduisant le format de la crêpe lors de la cuisson. Il faut aussi noter que l’excès de sucre dans la pâte à crêpe peut la rendre collante et donne un effet de brûlé, il faut donc avoir la main légère sur le sucre. Trop de sucre peut altérer le goût. L’effet croustillant peut être obtenu par le fait de saupoudrer un peu de sucre sur la crêpe une fois cuite et la plier par la suite. La chaleur de celui-ci permet au sucre de fondre et de bien imprégner la surface de la crêpe. Rajoutant ainsi un effet doré pour des crêpes sans grumeaux. Pour ceux qui les aiment chaudes, il est possible de les empiler sur du papier aluminium. Cette technique permettra de les conserver bien au chaud, le temps que la cuisson finisse et que tout le monde soit là. Dans le cas où le beurre ne vient à manquer, nul craint, il est aussi possible d’utiliser de l’huile de cuisson.