Christelle Brua : la surdouée de la pâtisserie

Christelle Brua travaille entant que cheffe pâtissière au Pré Catelan. Elle est l’un des chefs qui a su relevé un des grands défis dans le domaine de la pâtisserie : devenir le meilleur pâtissier du monde. D’ailleurs, c’est elle la toute première femme à avoir eu ce titre avec son célèbre pomme en sucre soufflé.

Christelle Brua : sa biographie

Christelle Brua est née le 10 juillet 1977 en Moselle à Sarrebourg. En 1999 elle obtient le titre de meilleure apprentie cuisine de Moselle. En 2001, elle devient cheffe pâtissière à l’Arnsbourg. En 2003, elle est nommée cheffe pâtissière au Pré Catelan par Frédéric Anton. En 2012, elle participe à la troisième saison de « MasterChef » de TF1. En 2009 et en 2014, elle obtient le titre de meilleur pâtissier de l’année qui lui a été donné par le Gault et Millau. En 2018, le 9 octobre, elle fut consacrée meilleur pâtissier du monde par « Les Grandes Tables du monde » à Marrakech, une association qui regroupe en son sein 174 établissements qui sont répartis dans 25 pays présents sur cinq continents.

Ce qui la rend unique

Elle est très reconnue pour sa fameuse pâtisserie nommée « Pomme en sucre soufflé, crème glacée caramel, cidre et sucre pétillant ». Christelle Brua devient alors la première femme à avoir eu ce titre prestigieux. Dès son plus jeune âge, elle est familière à ce milieu de la cuisine et de la restauration. En effet, elle avait aidé ses parents dans leur travail de restauration. Pour cela, elle devait donner la main pour préparer 80 couverts à midi mais également au soir avec des plats servis à volonté. Dans ces temps, le menu quotidien était essentiellement composé de choucroute, de waedele ou jambonneau de porc et de baeckeoffe qui est un plat à base de légumes marinés et de viandes et celui du dimanche se composait de la soupe aux poix traditionnelle. Mais du côté pâtisserie, ils faisaient également du beerawecka qui sont des pains aux fruits, mannele ou brioches de Saint-Nicolas et bredele ou gâteaux de Noël à la cannelle. Après avoir obtenu son bac, Christelle Brua voulait faire carrière dans l’univers de la mode et devenir styliste. Mais elle y renonce en raison des frais de scolarité trop élevés. Elle s’est alors tournée vers un CAP de cuisine.

Sa carrière

La carrière professionnelle de Christelle Brua débute en 1998 à L’Arnsbourg de Jean-Georges Klein. Pendant 4 ans, elle y a travaillé entant que chef de partie en pâtisserie. Elle change de cap en 2003 et décide de travailler pour Le Pré Catelan de Frédéric Anton où elle devient la cheffe pâtissière. Elle est connue comme étant l’une des deux femmes, avec Jessica Préalpato, à travailler entant que cheffe pâtissière pour un restaurant trois étoiles. Par les titres qu’elle a obtenus et par sa passion et son travail acharné, elle encourage les femmes qui œuvrent dans ce domaine à avoir confiance en elles et à ne pas avoir peur de s’imposer dans ce monde composé en grande partie d’homme. Christelle Brua est considérée dans le monde de la pâtisserie comme une surdouée en la matière. Outre sa fameuse  » pomme en sucre soufflé, crème glacée caramel, cidre et sucre pétillant  » , elle est également connue pour ses recettes revisitée de tarte fondante au chocolat, de poire Belle-Hélène caramélisée, de tiramisu, de baba au rhum, de paris-brest aux figues. Ce que ses confrères, consœurs et les consommateurs apprécient dans ses créations c’est le fait de faire simple mais bon car elle n’hésite pas à ajouter à ses créations sa touche féminine d’esthétisme et de finesse.